2021 , l’année post-covid ?

8 Fév 2021Business

Nous attendions 2021 avec grande impatience, comme une nouvelle ère bienfaitrice post-covid qui allait tourner irrémédiablement la page d’une année surréaliste avec un gros coup de pied au cul :  2020 !

Mais visiblement, nous sommes loin d’en avoir fini avec ce satané virus mutant du 3ème millénaire car la réalité est encore plus surprenante qu’un film de Spielbreg.

Pourtant, je reste positive ou du moins j’essaie (ce qui , je vous l’avoue, n’a pas toujours été le cas en 2020). Comme tous le monde, j’ai eu des hauts et des bas, j’ai eu peur pour mon entreprise (j’ai encore la boule au ventre en recevant des courriers de l’URSAAF ou des impôts…).

J’ai fait mes premières demandes de chômages partiels pour mon employé. J’ai aussi mal dormi pendant des mois, j’ai stressée comme jamais, j’ai voulu trouver la réponse à des équations impossibles. J’ai fait du pain. J’ai eu l’impression qu’on ne s’en sortirait jamais, que tous nos beaux projets se casseraient forcément la gueule un jour ou l’autre. Je me suis dopée aux adaptogènes.

Je suis probablement devenue sckizophrène. Je me suis prise pour un membre du conseil scientifique de l’état, pour une journaliste d’infopoubelleTV, pour un éminent docteur/professeur marseillais, pour la représentante officielle de tous les entrepreneurs, mais aussi celle des restaurateurs de France et de Navarre.

J’ai aussi été, à mes heures perdues, médium car oui, j’ai un peu prédit l’avenir, j’ai de nombreux talents cachés. Quand on est entrepreneur, il faut savoir être multi-casquettes.

Puis, j’ai listé (et blacklisté) les innombrables hypothèses et théories du complot sur la réalité de la survenue d’un tel virus.

 

Puis l’année 2021 est arrivée, sur son grand cheval blanc.

 

Et en fait, ce change quoi ?

Ca ne change rien, ma pauvre lucette. (mais ça change tout dans la tête). (Ah si, Trump n’est plus président des USA.)

Une nouvelle page blanche pour réécrire l’histoire. Un point de départ pour ne pas se laisser abattre. Facile à dire, me direz-vous ? Oui , je vous l’accorde.

Je ne sais pas pourquoi, le 1er janvier 2021, une véritable force mentale a pris possession de mon cerveau. C’est probablement l’effet du champagne.

Je suis arrivée au boulot le lundi 4 Janvier en mode « who run the world, girls ! » . Je n’étais plus moi-même, j’étais Beyoncé, j’étais Simone Veil, j’étais Ruth Bader, j’étais Gisèle Halimi, j’étais Black lives Matter, j’étais Michelle Obama parce que « Yes we can », bordel de shit.

Je vous avais dit que j’étais skizophrène. (et peut-être un peu borderline visiblement 😅)

2021 va être une année de transition, une année de renouveau, je le sens, je le sais, quand t’as mal à l’autre bout de la terre… (ceux qui savent , savent.).

Bref en 2021, on va tous déchirer.

xx Emilie. 

1 Commentaire

  1. CAYLA

    Bonjour,

    A l’occasion de la 4e journée du Green documentaire, l’équipe de la chaîne Upgreen.TV invite tous les journalistes, réalisateurs, vidéastes à proposer un film de moins de 15 minutes en lien avec les thématiques du développement durable : biodiversité, agriculture de demain, de modèles innovants, portraits, reportages…
    La participation est gratuite. Toutes les infos sont à retrouver sur https://filmfreeway.com/UpgreenTV
    La sélection finale sera annoncée quelques jours avant et la projection est prévue en ligne le 19 juin.

    Pensez-vous pouvoir partager cette information à votre communauté et aux personnes susceptibles d’être intéressées ?

    Merci d’avance,

    Cordialement

    Lily-Jeanne CAYLA
    Chargée de communication chez Upgreen.TV

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.