Aloe vera 4 extraits à faire soi-même

23 Mai 2020Matières premières

L’aloe vera fait parti de mes must-have ! Le gel d’aloe vera est d’ailleurs une des matières premières que j’utilise le plus souvent avec les huiles végétales. Evidemment, j’aime l’avoir tout prêt et je vous mentirais si je vous disais que j’extrais mon gel moi-même à chaque utilisation.  Par contre, il m’arrive régulièrement d’acheter de l’aloe vera frais pour mon alimentation et de me servir du reste pour quelques fabrications cosmétiques . C’est ce que j’ai décidé de vous montrer aujourd’hui à travers cet article.

 

 

 

 

 

Où l’acheter ?

 

Au rayon fruits et légumes de votre magasin d’alimentation biologique, vous trouverez facilement de grandes feuilles d’aloe frais. Elles sont en générale très grandes. Il faut les choisir de préférence bien verte (verdâtre à blanche sur la base et plus foncé sur la base , la pointe doit être plus foncée et peu abimée ). La feuille doit être charnue , ferme et se tenir droite (on doit sentir une bonne couche de gel ferme en appuyant dessus légèrement )

1| Gel d’Aloe vera

ETAPE 1 – EXTRAIRE LE GEL

  1. Lavez-vous les mains soigneusement puis rincez la feuille d’aloe vera . Elle a certainement été manipulée en magasin, il y a aussi probablement des résidus de terre… Elle doit être propre et sèche avant de commencer.
  2. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, découpez à quelques centimètres de la base pour ôter la partie blanche puis laissez s’écouler l’aloine (liquide jaunâtre) de la plante. Cette partie est laxative et peut causer des irritations et démangeaisons sur la peau.
  3. Ensuite , ôter les bords épineux sur toute la longueur , puis si la plante n’est pas très grosse , coupez-la en deux dans la sens de la longueur,  sinon coupez la en larges tronçons.
  4. A l’aide d’une cuillère , ôter la partie gélatineuse de la plante et réserver dans un bol.
  5. Versez de l’eau de source (ou de l’eau préalablement bouillie puis totalement refroidie) à hauteur de la plante et laissez tremper 10 minutes puis filtrer.
  6. Mixer quelques instant de façon à obtenir un gel . Vous pouvez l’utiliser tel quel et le conserver 3 jours au refrigerateur.

ETAPE 2 – STABILISER LE GEL

Cette étape est cruciale si vous souhaitez conserver votre gel plus longtemps. La gomme et la glycérine ne sont pas indispensables mais ces deux ingrédients permettent d’améliorer la texture initiale, elles apportent un effet « silicone-like » , du lissant et améliore l’hydratation de la peau.

  • 0.4 g de Gomme de carraghénane (ma préferée pour cette préparation) ou de xanthane
  • 90 g de Gel frais natif
  • 8.6 g de glycérine végétale
  • 1 g de Conservateur Cosgard (∼ 40 gouttes)

Verser tous les ingrédients dans le bol d’un robot. Mixer plusieurs minutes et verser dans un bol. Mélanger délicatement à la spatule (type Maryse) de façon à casser les bulles d’air puis transvaser dans un flacon.

CONSERVATION ∼ 1 mois.

 

2| Extrait hydroglycériné d’aloe vera

Récuperez les feuilles coupées précédemment (voir photo 2 ci-dessus ) , placez-les dans un bocal et versez par dessus un mélange de 69% d’eau de source , 30% de glycérine végétale et 1 % de conservateur Cosgard © , de façon à couvrir l’intégralité des plantes (les quantités dépendant de la taille de votre bocal, priviligiez les bocaux hauts plutot que larges). Fermez le bocal. 

Laissez macérer à l’abri de la lumière directe pendant 4 semaines en prenant soin, de remuer le bocal de temps en temps, tous les jours dans l’idéal. Filtrez puis transvavez dans votre flacon final. N’oubliez pas d’étiqueter votre préparation et d’indiquer la date de fabrication.

Vous pourrez utiliser cet extrait dans vos lotions, toniques au hauteur de 5% , dans vos émulsions de 5 à 25% , dans vos gels jusqu’à 50%.

CONSERVATION ∼ 4 mois.

3| Huile d’Aloe vera (macérât)

Récupérez les feuilles vertes coupées précédemment (voir photo 2 ci-dessus) puis faites les sécher au four ou au déshydratateur si vous en avez un.

Je préchauffe mon four à température minimum, chez moi c’est 50°C. Lorsqu’il est chaud, j’étale mes feuilles d’aloe vera bien espacées sur une plaque recouverte d’un silpat (ou d’un papier cuisson ), j’éteins le four puis j’y insère la plaque et je laisse sécher toute la journée , je retourne les feuilles dans le courant de la journée. (Vous pouvez faire cette étape au déhydrateur si vous en avez un, mais comme je n’en ai pas, je fais comme ça et cela marche très bien à condition de ne pas cuire les feuilles) .

Ensuite, je récupère ensuite mes feuilles légèrement séchées (elles peuvent être légèrement humides mais pas détrempées d’eau pour ne pas faire tourner le macérat),  je les place dans un bocal en verre et j’ajoute une huile végétale vierge (olive, pépins de raisin ou jojoba par exemple ) de façon à bien recouvrir les feuilles, il faut qu’elles soient totalement immergées dans l’huile. Laissez macérer le mélange en secouant régulièrement pendant 4 semaines. Filtrez et conversez l’huile d’aloe vera. Vous pouvez également y ajouter un antioxydant type vitamine E naturelle. (1 goutte de vit E pour 100 gr d’huile végétale)

CONSERVATION ∼ 9/12 mois.

 

 

4| Beurre d’Aloe vera

 

Faire son propre beurre d’aloe vera est aussi très simple. Il y a diverses façon de le réaliser. Dans le commerce, on vous propose la plupart du temps, des versions à base d’huiles hydrogénées, pour moi c’est rédibitoire ! De la même manière que précédemment, je fais macérer mes feuilles d’aloe vera mais cette fois-ci dans une huile solide et à chaud. L’huile végétale de noix de coco parfaite pour cela, de plus, c’est un excellent support pour les extractions !

 

Après avoir lavé et séché votre feuille d’aloe vera , coupez des petits cubes d’environ 1cm avec la peau et placez les dans un bocal résistant à la chaleur. Ajoutez l’huile de coco et la vitamine E naturelle (1 goutte de vit E pour 100 gr d’huile de coco) , puis placez le bocal fermé dans un bain-marie d’eau chaude. Laissez chauffer 15 minutes puis éteingnez le feu. Laissez le contenant dans l’eau chaude toute la journée. A la fin de journée, si l’huile de coco a repris sa consistence solide  (cela dependra de la température exterieure) rallumez le feu quelques instant pour la fluidifier, sinon filtrez directement à l’aide d’un chinois ou d’un filtre à café. En été lorque l’huile de coco reste liquide, j’ajoute 5% de cire végétale de Myrica (ou d’alcool cétéarylique) après filtration que je fais fondre dans le même bain-marie avant de transvaser dans un bocal. De cette manière l’huile aura consistance d’un beurre même en été ! 

CONSERVATION ∼ 9/12 mois. 

GUIDE D'ACHAT

Quel gel d’aloe vera acheter dans le commerce ?

Comme d’habitude, je vous conseille de vous référer à la liste des ingrédients (INCI) afin d’écarter tous les ingrédients qui n’y ont rien à faire comme notamment, les ingrédients issus de la pétrochimie, les silicones, les quats, et les conservateurs controversés… (Aidez-vous avec Think Dirty© par exemple). Inutile d’avoir une composition longue comme le bras : eau , aloe vera , gomme naturelle, conservateur doux suffit a avoir un très bon gel. Le gel doit être stabilisé avec une gomme comme la xanthane (issue de chimie « verte »), la carraghénane (issue d’une algue) , la gomme de guar (issue d’une plante) (top pour les cheveux mais elle a tendance à pelucher sur le visage), et si possible issu d’agriculture biologique. Si le gel est natif c’est encore mieux : cela veut dire que le gel a été fabriqué sans être chauffé, ce qui est intéressant car la chauffe dénature les propriétés naturelles de la plante. Il faut également vérifier la proportion de gel. Lorsqu’on vend une gel d’aloe vera qui contient 80% d’eau , 10% de gomme et 9% de d’aloe + 1% conservateur …. est-ce que l’on peux vraiment parler de gel d’aloe vera … et bien pour les marques c’est bel et bien le cas. Pour moi, il n’y a vraiment aucun intérêt !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.