Brossage à sec

10 Août 2020Santé

J’ai toujours été intéressée par toutes les méthodes naturelles permettant de désintoxiquer le corps. Depuis pas mal d’années, je pratique le brossage à sec régulièrement tout comme Martine (oui, je sais, j’ai de belles références !) Avant, je pensais un peu naïvement que le brossage à sec permettait simplement d’adoucir la peau par l’effet « gommage » et peut-être d’atténuer l’effet peau d’orange tant redoutée mais j’étais très loin de la vérité…

Il y a trois ans, j’ai lu un merveilleux livre sur le thème de la détox écrit par un cardiologue américain adepte des médecines holistiques (ce qui est peu commun pour un cardiologue) . Il vantait les mérites de la purification interne du corps par le biais de diverses méthodes naturelles et notamment un brossage à sec quotidien. Il expliquait la multitude de bienfaits que cela pouvait apporter si on y était un minimum assidu.

Pour vous expliquer ce qu’est le brossage à sec, et en quoi il est bénéfique, il faut commencer par un petit topo sur la peau, car elle n’est pas juste un simple organe que l’on veut lisse, satinée et dorée au soleil . C’est LE plus grand organe de notre corps, qui plus est un organe « émonctoire », c’est à dire qu’il permet d’éliminer les toxines de notre corps tout comme le foie (entre autres)

Plus il y aura de toxines dans le corps plus elle, et nos 4 autres organes émonctoires, devront travailler dur pour éliminer un maximum de déchets. Sauf, qu’avec le nombre affolant de toxines omniprésentes dans notre quotidien (alimentation, cosmétique, produit ménager, vêtements synthétiques, pollution, pesticides…), il est de plus en plus difficile pour nos organes de suivre la cadence …

La peau est constituée de 3 étages qui se superposent : l’épiderme, c’est la partie visible de la peau. Il est constitué de plusieurs types de cellules : les kératinocytes qui produisent de la kératine qui se disposent en lamelles à la surface de l’épiderme pour la protéger formant la couche cornée; les mélanocytes qui se trouvent à la partie profonde de l’épiderme. Stimulés par les UV, ils produisent la mélanine qui est responsable de la couleur de peau. Les cellules de Langerhans qui ont, quant à elles, un rôle prépondérant sur notre immunité et sur les allergies. Le derme, juste en dessous de l’épiderme, est responsable de la vascularisation: on y retrouve les terminaisons nerveuses, les vaisseaux sanguins et lymphatiques, les glandes sudoripares responsables de la sueur et la régulation de la température de notre corps. Il y a aussi les glandes sébacées qui produisent le sébum, enduisant l’épiderme. Puis l’hypoderme, la dernière couche, que l’on appelle aussi tissu adipeux (ou graisse sous-cutanée) plus ou moins présent d’un individu à l’autre … A partir de ces quelques détails, on peut comprendre un petit peu mieux comment et pourquoi le brossage à sec va agir sur l’organisme.

D’un point de vue esthétique, le brossage à sec va permettre d’adoucir intensément la peau, la rendant beaucoup plus lisse et satiné. Au départ , il est possible que vous ayez une sensation de sécheresse notamment sur les jambes pour moi mais cette sensation (aspect blanchâtre – peau de crocodile) s’atténue très vite, laissant place à une peau neuve, cela a duré environ une semaine pour moi.

En activant la microcirculation par frottement mécanique, vous allez mieux irriguer les tissus, oxygéner la peau, aider à la cicatrisation et régénérer les cellules. La couleur de votre peau risque même de changer d’être plus vive et plus uniforme.

En surface de la peau, on retrouve les pores reliés aux canaux sudoripares et les poils reliés aux glandes sébacées. Le processus d’évacuation se passe parfois mal et provoque des boutons, des comédons, des points noirs, des poils incarnés, et toute une ribambelle de réactions inflammatoires disgracieuses. Grâce au brossage à sec, vous aidez votre corps à se débarrasser des micro-bouchons potentiels. Il est même largement plus efficace en terme de nettoyage que du savon ou du gel douche. Il vous laissera une peau toute douce. Il favorisera aussi la perspiration ou respiration de la peau, permettant ainsi l’élimination de toxines supplémentaires.

Le brossage à sec est aussi connu pour stimuler notre immunité. Vous ne trouvez pas incroyable qu’un simple petit geste aussi simple que celui-ci puisse nous aider à mieux combattre les maladies ? En cette période incertaine c’est d’autant plus intéressant à savoir ! En effet, il booste notre immunité en stimulant nos cellules Langerhans présente sur l’épiderme mais aussi en activant le réseau lymphatique. La lymphe est porteuse des lymphocytes ayant neutralisé les virus et les microbes.

Et bien évidemment, l’une des raison numéro 1 pour laquelle le brossage à sec a le vent en poupe, c’est la cellulite ! Notre lymphe est chargée de déchets associés au travail des cellules. Si elle ne circule pas correctement , on peut se retrouver avec des amas et des stagnations la fameuse cellulite !

Quelle brosse choisir ?

On en trouve un peu partout et plus particulièrement facilement dans les magasins d’alimentation biologiques rayon « bain ». Il y en a avec lanière en tissu permettant un bon maintien ou même parfois avec un manche amovible. J’en ai testé plusieurs et la meilleure que j’ai pu tester est en bois et en poil de cactus, elle est vraiment top et j’en suis ravie. Il s’agit de la Vegan Dry brush de la marque RUHI RITUALS , marque que je vous recommande chaudement si vous cherchez de la qualité !

Comment pratiquer le brossage à sec ?

Il y a plusieurs écoles. Sur une peau sèche, je commence à effleurer la voute plantaire et remonte les jambes vers l’aine en insistant sur les cuisses et les hanches , puis des bras vers les aisselles. Les jours où j’ai le temps , je peux y passer 15 minutes mais souvent le matin avant d’aller travailler, c’est 5 minutes chrono, et j’y reviens le soir plus longtemps avant de me laver (notamment les jambes). Après une journée à courir partout, c’est très agréable notamment si vous êtes, comme moi, sujette à la rétention d’eau. Le meilleur moment, c’est quand vous avez un peu de temps pour vous !  Je vous conseille la vidéo d’Emmanuelle de Beauté Pure qui vous montre la pratique.

N’oubliez pas, brossez lentement et par effleurements , frottez trop fort est contre-productif. Bon brossage à tous ! 

2 Commentaires

  1. Le Roch

    Bonjour et merci pour cet article. Préconisez-vous également le nettoyage à sec du visage ? J’ai des points noirs sur le menton dont j’ai du mal à me débarrasser !

    Réponse
    • Emilie

      Bonjour, oui cette technique est également très intéressante sur le visage avec une brosse adaptée bien sur et plus douce que celle destinée au corps. Personnellement, je la pratique à raison d’une fois par semaine (et plutôt le week-end). Vous pouvez faire suivre le brossage par un sauna facial agrémenté d’une goutte d’huile essentielle purifiante (lavande vraie par exemple) pour ouvrir et nettoyer les pores plus en profondeur et en douceur.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.